Eyes 007.JPG

DÉTAILS DES TRAVAUX
DE RESTAURATION

La restauration comprend plusieurs phases: colmatage, injection à la seringue de mortiers de chaux et de sable, restauration -prudente- à sec avec des pigments naturels (terre, ocre) et de lacunes (mais sans rien inventer).

Le décor à restituer comprend notamment un grand personnage identifié à Saint Pierre par son crâne dégarni et la clé qu'il tient à la main, une silhouette féminine se tient à ses côtés, un troisième personnage avec auréole, tenant un livre, côté nord est peut être Saint Paul, des éléments de feuillage, en tout 12 personnages (les douze apôtres entourant la vierge marie ?), des bandes de couleur rouge et jaune, l'ensemble évoquant la pentecôte.

Dans le cul-de-four, un Christ assis sur son trône, en majesté, dont la tête est perdue. On distingue une auréole, une main, un vêtement, il est entouré de 12 petites têtes. Les évangélistes sont également symbolisés, Matthieu (ange) , Marc (lion ailé) , Luc (taureau ailé), Jean (aigle). Deux séraphins, les ailes déployés, sont visibles. Au bas de la représentation, est dessiné un drapé en losange avec croix rouges à chaque intersection.

Dans son ensemble, l'iconographie est très classique, traditionnelle, et montre un lien stylistique avec le décor de la cathédrale de Nevers; c'est d'ailleurs par l'examen stylistique qu'une datation de ce décor est possible.

(D'après des explications de Mme Laurence Blondaux, restauratrice-conservatrice, chargée de la réhabilitation des peintures murales de l'église de Montigny-aux-Amognes.)